21. Introduction à l’automatisation

think-cell vous permet de créer rapidement dans PowerPoint des graphiques professionnels fondés sur des données. Mais qu’en est-il de l’automatisation des rapports périodiques ou de l’utilisation d’un service Web pour créer des graphiques basés sur vos paramètres ou de l’exportation de vos rapports décisionnels sous forme de diapositives PowerPoint ? À l’aide de l’automatisation de think-cell, vous pouvez le faire rapidement avec vos données Excel ou JSON et sans les erreurs que l’on rencontre couramment dans un processus manuel. Tout ce dont vous avez besoin, c’est :

1.
Une présentation PowerPoint avec des graphiques think-cell.
2.
Logique de programmation en vue de contrôler l’automatisation.

Commençons par créer une présentation PowerPoint avec un graphique think-cell comme modèle d’automatisation :

1.
Créer un graphique dans PowerPoint, comme indiqué aux chapitres Introduction à la représentation graphique et ultérieurs. Un type de graphique think-cell peut fonctionner, notamment les décorations telles que les axes et les flèches de différence. Graphique du modèle think-cell avec automatisation sans nom

Les données initiales ne sont pas importantes, car elles seront remplacées plus tard, par programmation, par les données réelles.

2.
Dans la barre d’outils contextuelle du graphique, cliquez sur le champ qui indique Nom UpdateChart.
3.
Saisissez un nom unique, par exemple, Chart1, que vous consultez plus tard Graphique du modèle think-cell avec automatisation avec un nom
4.
Enregistrez la présentation, par exemple, sous template.pptx.

L’étape suivante consiste à créer une logique de programmation qui fusionnera vos données Excel ou JSON avec le graphique.

Remarque: Cette approche remplace la nécessité d’une API générale permettant des graphiques et d’insérer des décorations de graphique, ce qui n’est pas pris en charge.