D. Format des fichiers de style

La structure technique d’un fichier de style think-cell est décrite dans la rubrique ci-après. Elle offre un aperçu du fichier, de son contenu, ainsi que de sa hiérarchie, et elle donne de brèves explications sur les sous-sections logiques, montrant ainsi comment les paramètres de style peuvent être définis pour les éléments think-cell. Elle est suivie d’une description indiquant comment travailler avec des fichiers de style en général et sur leur structure spécifique dans Structure du fichier. L’explication détaillée de chaque élément est donnée ci-dessous, en commençant par Définition des couleurs, des styles de ligne et des marqueurs.

D.1
Hiérarchie des éléments XML
D.2
Structure du fichier
D.3
Définition des couleurs, des styles de ligne et des marqueurs
D.4
Utilisation des couleurs, des lignes et des marqueurs dans les jeux
D.5
Personnalisation des graphiques
D.6
Personnalisation des propriétés de texte
D.7
Personnalisation des libellés
D.8
Personnalisation des lignes
D.9
Personnalisation des Harvey Balls et des cases à cocher

D.1 Hiérarchie des éléments XML

Les éléments suivants servent à définir respectivement les couleurs, les lignes et les marqueurs. Ils sont disponibles dans la barre d'outils flottante des éléments pertinents de think-cell dans PowerPoint et peuvent être référencés dans d’autres définitions indiquées dans le fichier de style. Ils sont décrits dans Définition des couleurs, des styles de ligne et des marqueurs.

  • fillLst
    • noFill
    • solidFill
      • schemeClr
        • lumMod
        • lumOff
      • srgbClr
      • sdrgbClr
      • srgbClr
      • prstClr
    • patFill
      • fgClr + bgClr
  • lnLst
    • ln
      • prstDash
  • markerLst
    • noMarker
    • marker
      • symbol
  • solidfillRefBackground

Les éléments suivants définissent la ligne par défaut et le style de quadrillage utilisés partout dans think-cell. Ils sont décrits dans Personnalisation des lignes.

  • lnfillDefault
    • solidfillRef
    • lnRef
  • lnfillGridline
    • solidfillRef
    • lnRef

Les éléments suivants définissent respectivement les listes de styles pour les formes, le remplissage, la ligne et les modèles de marqueur. Ils sont disponibles dans la barre d'outils flottante des éléments pertinents de think-cell et peuvent être référencés dans d’autres définitions indiquées dans le fichier de style. Ils sont décrits dans Utilisation des couleurs, des lignes et des marqueurs dans les jeux.

  • shapestyleLst
    • shapestyle
      • fillRef
      • lnfill
  • fillschemeLst
    • fillscheme
      • lnfillSegment
        • solidfillRef
        • lnRef
      • lnfillSegmentMekko
        • solidfillRef
        • lnRef
      • fillRef
      • seriesCountSpecific
        • fillRef
  • lnfillmarkerSchemeLst
    • lnfillmarkerScheme
      • lnfillmarker
        • solidfillRef
        • lnRef
        • markerRef
      • seriesCountSpecific
        • lnfillmarker
  • fillmarkerSchemeLst
    • fillmarkerscheme
      • fillmarker
        • solidfillRef
        • markerRef
      • seriesCountSpecific
        • fillmarker

Les éléments suivants peuvent servir à définir un modèle de remplissage par défaut pour tous les graphiques et les graphiques spécifiques. Ils sont décrits dans Personnalisation des graphiques.

  • fillSchemeRefDefault
  • fillSchemeRefDefaultStacked
  • fillSchemeRefDefaultWaterfall
  • fillSchemeRefDefaultClustered
  • fillSchemeRefDefaultMekko
  • fillSchemeRefDefaultArea
  • fillSchemeRefDefaultPie
  • fillSchemeRefDefaultBubble
  • lnfillmarkerSchemeRefDefault
  • lnfillmarkerSchemeRefDefaultCombination
  • fillmarkerSchemeRefDefault

Les éléments suivants définissent le style de texte par défaut des champs de texte think-cell. Ils sont décrits dans Personnalisation des propriétés de texte.

  • defPPr
    • defRPr

Les éléments suivants définissent les propriétés du style des différentes étiquettes. Ils sont décrits dans Personnalisation des libellés.

  • libellé
    • lnfillLeaderLine
      • lnRef
    • shapestyleRefBubble
    • sumLabelPosition

Les éléments suivants définissent les propriétés des lignes d’axes et de légendes. Ils sont décrits dans Personnalisation des lignes.

  • graphique
    • lnfillAxis
      • solidfillRef
      • lnRef
    • lnfillAxisCategory
      • solidfillRef
      • lnRef
  • légende
    • lnfill
      • solidFillRef
      • lnRef

Les éléments suivants définissent le style et le comportement des idéogrammes Harvey balls et des cases à cocher. Ils sont décrits dans Personnalisation des Harvey Balls et des cases à cocher.

  • harveyball
    • fillRefCompleted + fillRefBackground
    • lnfill
  • case à cocher
    • fillRef
    • lnfill
    • choices
      • glyph
        • solidfillRef
        • police
        • t
      • pic
        • Relation

D.2 Structure du fichier

Les fichiers de style think-cell sont des fichiers XML respectant le schéma

https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle.xsd

Remarque : Seuls les fichiers de style ayant passé avec succès l'épreuve du schéma XML sont pris en charge. Il est possible qu'un fichier de style qui n'est pas totalement valide d'un point de vue technique (par exemple en raison de l'omission de certains éléments) se charge tout de même dans une version donnée de think-cell. Il pourrait toutefois ne pas fonctionner avec les versions ultérieures.

D.2.1 style

L'élément style est l'élément racine d'un fichier de style. L'attribut obligatoire name définit le nom qui est affiché dans le menu image Plus en tant que style actuellement actif. Il est conseillé de conserver les attributs xmlns, xmlns:xsi et xsi:schemaLocation comme dans l'exemple lors de la création d'un nouveau fichier de style. Un attribut facultatif basedOn peut faire référence à un style de base hérité. Le fichier .tcbasestyle correspondant doit être présent dans le répertoire d’installation pour pouvoir charger un fichier de style doté de l’attribut basedOn.

Les fichiers de style créés pour les versions précédentes de think-cell continuent à fonctionner de manière inchangée. Si vous souhaitez utiliser des éléments supplémentaires uniquement pris en charge dans la version actuelle, vous devez mettre à jour le numéro de version dans les attributs xmlns et xsi:schemaLocation pour celui illustré dans l'exemple suivant.

Exemple :

<style name="Example style name" 
xmlns="https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle" 
xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" 
xsi:schemaLocation= 
  "https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle 
   https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle.xsd"> 
... 
</style>

À ce stade, vous pourriez également avoir besoin de modifier d'autres éléments afin de vous assurer que le fichier de style est toujours conforme au format décrit ici.

D.2.2 noStyle

Si un fichier de style contient uniquement cet élément, son chargement entraînera la suppression des informations de style actuelles de la diapositive de masque.

Exemple :

<noStyle 
xmlns="https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle" 
xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" 
xsi:schemaLocation= 
  "https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle 
   https://schemas.think-cell.com/30711/tcstyle.xsd"/>

D.3 Définition des couleurs, des styles de ligne et des marqueurs

D.3.1 Couleurs

schemeClr

Remplissage basé sur un des jeux de couleurs intégrés à PowerPoint. L'attribut val spécifie la couleur en utilisant les valeurs bg1, tx1, accent1, accent2, accent3, accent4, accent5, accent6, dk1, lt1, dk2, lt2, hlink, folHlink bg2 ou tx2. Lorsque schemeClr est utilisé, l'attribut name de l'élément parent solidFill sera généralement défini sur la même valeur que l'attribut val. Dans ce cas, think-cell utilise le nom qui apparaît dans la boîte de dialogue des jeux de couleurs de PowerPoint, en fonction de la version de PowerPoint et de la langue de son interface utilisateur.

Exemple :

<solidFill name="accent2"> 
  <schemeClr val="accent2"/> 
</solidFill>

lumMod

Pourcentage par lequel il est possible de modifier la luminosité d’une couleur. Il est généralement intégré à l’intérieur d’un schemeClr afin de le modifier, mais peut également modifier les autres types de couleurs décrits ci-dessous.

Exemple :

<solidFill name="Accent 1, Darker 20%"> 
  <schemeClr val="accent1"> 
    <lumMod val="80%"/> 
  </schemeClr> 
</solidFill>

lumOff

Pourcentage par lequel il est possible de changer la luminosité d’une couleur, la teinte et la saturation restant inchangées. Il est généralement intégré à l’intérieur d’un schemeClr afin de le modifier, mais peut également modifier les autres types de couleurs décrits ci-dessous.

Exemple :

<solidFill name="Accent 1, Lighter 20%"> 
  <schemeClr val="accent1"> 
    <lumMod val="80%"/> 
    <lumOff val="20%"/> 
  </schemeClr> 
</solidFill>

srgbClr

Remplissage basé sur une couleur définie à l'aide de valeurs pour les composantes rouge, vert et bleu. L'attribut val contient six caractères hexadécimaux pour les trois composantes.

Exemple :

<srgbClr val="FF00FF"/>

sdrgbClr

Remplissage basé sur une couleur définie à l'aide de valeurs pour les composantes rouge, vert et bleu. Les attributs r, g et b contiennent chacun des nombres compris entre 0 et 225.

Exemple :

<sdrgbClr r="0" g="255" b="0"/>

scrgbClr

Remplissage basé sur une couleur définie à l'aide de valeurs pour les composantes rouge, vert et bleu. Les attributs r, g et b contiennent chacun des valeurs en pourcentage comprises entre 0 % et 100 %. Les valeurs de pourcentage peuvent utiliser des nombres entiers ou décimaux avec deux décimales et un point en tant que séparateur.

Exemple :

<scrgbClr r="0%" g="100%" b="66.66%"/>

prstClr

Remplissage basé sur les couleurs prédéfinies dans le standard Office Open XML. L'attribut val spécifie le nom de la couleur, qui doit faire partie des noms de AliceBlue à YellowGreen énumérés dans

msdn.microsoft.com/en-us/library/ 
documentformat.openxml.drawing.presetcolorvalues.aspx

ou dans la sous-section 20.1.10.47 du standard Office Open XML.

Exemple :

<prstClr val="white"/>

D.3.2 Remplissages

solidFill

Remplissage basé sur une couleur unique. La couleur peut être spécifiée en utilisant l'un ou l'autre des éléments enfants schemeClr,srgbClr et prstClr. L'attribut name contient le nom affiché dans la liste des couleurs.

Exemple :

<solidFill name="White"> 
  <srgbClr val="FFFFFF"/> 
</solidFill>

pattFill

Remplissage modélisé basé sur un modèle et deux couleurs. Les couleurs peuvent être spécifiées en utilisant les éléments enfants fgClr et bgClr, lesquels décrivent la couleur de l'avant-plan et de l'arrière-plan du modèle, respectivement. Le modèle lui-même peut être spécifié en déclarant l'attribut prst et en référençant un modèle décrit dans Office Open XML. L'attribut name contient le nom affiché dans la liste des couleurs.

Exemple :

<pattFill name="Outlined diamond" prst="openDmnd"> 
  <fgClr> 
    <prstClr val="black"/> 
  </fgClr> 
  <bgClr> 
    <prstClr val="white"/> 
  </bgClr> 
</pattFill>

fgClr

Décrit la couleur d'avant-plan d'un remplissage de modèle. La couleur peut être spécifiée en utilisant l'un ou l'autre des éléments enfants schemeClr,srgbClr et prstClr.

Exemple :

<fgClr> 
  <prstClr val="black"/> 
</fgClr>

bgClr

Décrit la couleur d'arrière-plan d'un remplissage de modèle. Voir fgClr.

D3.3 Choix disponibles dans le contrôle de la couleur de remplissage

fillLst

Liste des remplissages, décrits par plusieurs instances des éléments noFill, solidFill ou pattFill. Les remplissages définis dans cette liste sont affichés dans le contrôle de couleur de la barre d'outils flottante (voir Couleur et remplissage).

Exemple :

<fillLst> 
  <solidFill ... 
</fillLst>

noFill

Lorsque l'utilisateur choisit ce remplissage spécial dans le contrôle de couleur, pour un segment par exemple, ce dernier n'a aucune couleur de remplissage. L'attribut name contient le nom par défaut utilisé dans le contrôle de couleur, lequel ne peut être modifié.

<noFill name="No Fill"/>

séparateur

Une ligne horizontale dans les listes affichée dans la barre d’outils flottante. Elle peut être utilisée à l’intérieur des éléments fillLst, fillSchemeList et lnfillmarkerSchemeLst.

Exemple :

<separator/>

D.3.4 Lignes

ln

Ligne avec une certaine épaisseur, basée sur un type de ligne. L'attribut w décrit l'épaisseur de la ligne. La valeur de cet attribut est notée en EMU (unité métrique anglaise). 12 700 EMU correspondent à une épaisseur de ligne de 1 pt. L’attribut name contient un nom utilisé pour référencer ce style de trait. Le type de ligne peut être spécifié en utilisant l'élément enfant prstDash.

Exemple :

<ln name="Solid 0.25 pt" w="3175"> 
  <prstDash val="solid"/> 
</ln>

prstDash

Style de ligne basé sur les styles de ligne prédéfinis dans le standard Office Open XML. L’attribut val spécifie le type de trait à l’aide des valeurs solid, dash, lgDash, dashDot, lgDashDot, lgDashDotDot, sysDot, sysDashDotDot, qui correspondent à la norme Office Open XML :

msdn.microsoft.com/en-us/library/ 
documentformat.openxml.drawing.presetlinedashvalues.aspx

Exemple :

<prstDash val="solid"/>

D.3.5 Choix disponibles dans le contrôle du style de ligne

lnLst

Liste de lignes décrites par une instance facultative de l'élément noLine et au moins une instance de l'élément ln. Les lignes définies dans cette liste sont affichées dans le contrôle de style des lignes de la barre d'outils flottante (voir Style de ligne). Qui plus est, tout style de trait auquel il est fait référence à l'aide de lnRef pour une utilisation dans les graphiques à lignes (voir Graphique linéaire), les connecteurs universels (voir Connecteurs universels) et les connecteurs en cascade (voir Graphique en cascade), les contours, etc., doit être défini ici.

Exemple :

<lnLst> 
  <ln ... 
</lnLst>

Pour décrire chaque entrée de la liste, l’attribut w de l’élément ln est converti en points (p. ex., 3175 EMU devient 1/4 pt) et affiché en même temps qu’une représentation visuelle du type de pointillé.

D.3.6 Marqueurs

marqueur

Marqueur d'une certaine forme. L'attribut name contient le nom affiché dans la liste des styles de marqueur. La forme du marqueur peut être spécifiée en utilisant l'élément enfant symbol.

Exemple :

<marker name="Marker Circle"> 
  <symbol val="circle"/> 
</marker>

symbole

Forme de marqueur basée sur les formes de marqueur prédéfinies dans le standard Office Open XML. L'attribut val spécifie le type de marqueur en utilisant les valeurs circle, triangle, diamond, square, star, x, hollowCircle, hollowTriangle, hollowDiamond, hollowSquare, dash, dot, plus.

msdn.microsoft.com/en-us/library/ 
documentformat.openxml.drawing.charts.markerstylevalues.aspx

Exemple :

<symbol val="circle"/>

D3.7 Choix disponibles dans le contrôle des marqueurs

markerLst

Liste de marqueurs décrits par une instance facultative de l'élément noMarker et au moins une instance de l'élément marker. Les marqueurs définis dans cette liste sont affichés dans le contrôle de marqueurs de la barre d'outils flottante (voir Forme du marqueur).

Exemple :

<markerLst> 
  <marker ... 
</markerLst>

noMarker

Lorsque l'utilisateur choisit ce style de marqueur spécial dans le contrôle de style des marqueurs, le marqueur ne présente aucune couleur de remplissage. L'attribut name contient le nom par défaut utilisé dans le contrôle de style des marqueurs, lequel ne peut être modifié.

<noMarker name="No Marker"/>

D.3.8 Couleur d’arrière-plan du graphique

solidfillRefBackground

Couleur d’arrière-plan réelle pour les graphiques think-cell. Elle n’est nécessaire que pour spécifier si les graphiques sont placés sur un rectangle coloré plutôt que directement sur l’arrière-plan de la diapositive. Cette couleur est utilisée pour les formes qui sont destinées à se fondre harmonieusement dans l’arrière-plan, par exemple, les libellés encadrés et les sauts d’axe de valeur.

<solidfillRefBackground name="Yellow"/>

L’utilisation de solidfillRefBackground doit se faire en dernier recours. Essayez d’abord de corriger l’arrière-plan des diapositives et les couleurs de thème de votre modèle. Si cela ne donne toujours pas le résultat souhaité, utilisez uniquement solidfillRefBackground pour définir explicitement la couleur d’arrière-plan du graphique. Il est généralement utilisé avec defRPr pour les couleurs de texte (voir Personnalisation des propriétés de texte).

D.4 Utilisation des couleurs, des lignes et des marqueurs dans les jeux

D.4.1 Choix disponibles dans le contrôle des jeux de libellés

shapestyleLst

Une liste de styles de formes qui peuvent être référencés permettant de définir le comportement par défaut des formes think-cell. Les différents styles de forme sont définis à l’aide de l’élément enfant shapestyle. Actuellement, seule la bulle des flèches de différence utilise peut-être ce type de référence (voir Personnalisation des libellés), ainsi la liste peut ne contenir qu’un seul élément.

Exemple :

<shapestyleLst> 
  <shapestyle ... 
</shapestyleLst>

shapestyle

Un style de forme. Doit contenir un fillref élément enfant pour définir la couleur d'arrière-plan de la forme, peut contenir en plus un lnfill élément enfant et ses éléments enfants ultérieurs pour décrire le contour de la forme.

Exemple :

<shapestyle name="Bubble"> 
  <fillRef name="bg1"/> 
  <lnfill> 
    <lnRef name="Solid 0.75 pt" /> 
    <solidfillRef name="Dark Gray" /> 
  </lnfill> 
</shapestyle>

D.4.2 Choix disponibles dans le contrôle des jeux de couleurs

fillSchemeLst

Liste des jeux de couleurs think-cell qui seront utilisés dans le contrôle de jeu de couleurs de la barre d'outils flottante (voir Palette de couleurs). Les jeux de remplissage individuels sont définis en utilisant l'élément enfant fillScheme.

Exemple :

<fillSchemeLst> 
  <fillScheme name="Company fill scheme"> 
  ... 
</fillSchemeLst>

fillScheme

Jeu de couleurs constitué d'une séquence de remplissages. Il est défini en référençant des remplissages à l'aide de l'élément enfant fillRef. L'attribut name contient le nom utilisé dans le contrôle de jeu de couleurs. L’attribut fillRefOtherSeries spécifie la couleur à utiliser pour la série Autre (voir Série Autre).

Si l'attribut booléen facultatif reverse est défini sur 1, la liste des remplissages sera appliquée dans l'ordre inverse, en commençant par le premier remplissage de la série la plus basse, puis le second remplissage de la série au-dessus, et ainsi de suite.

L’attribut booléen optionnel repeatLast contrôle ce qui se produit après que chaque remplissage a été utilisé une fois, c.-à-d. une fois que le nombre de segments est supérieur au nombre de couleurs de remplissage. Par défaut, ou lorsque le paramètre 0 est explicitement activé, les segments supplémentaires répètent les couleurs de remplissage, en commençant par la première, puis la deuxième, etc. Si repeatLast est réglé sur 1, la dernière couleur de remplissage spécifiée dans le jeu de couleurs sera utilisée pour tous les segments suivants.

Exemple :

<fillScheme name="Company fill scheme" 
            fillRefOtherSeries="Orange" 
            reverse="0" 
            repeatLast="0"> 
  <fillRef name="White"/> 
  ... 
</fillScheme>

Parfois, un jeu de couleurs fonctionne bien pour la plupart des graphiques, mais moins bien pour les graphiques contenant très peu de séries. Par exemple, vous pouvez utiliser un jeu de couleurs avec une couleur primaire, plusieurs nuances de cette couleur puis une autre couleur primaire avec plusieurs nuances de celle-ci. Si un graphique possède seulement deux segments, vous préférerez que les deux couleurs primaires soient utilisées plutôt qu’une couleur primaire et l’une de ses nuances. Vous pouvez résoudre ce problème avec l’élément enfant seriesCountSpecific.

seriesCountSpecific

Une séquence de remplissages à utiliser comme jeu de couleurs si un graphique est doté d’un nombre spécifique de séries. L’attribut seriesCount spécifie pour combien de séries cette séquence est utilisée. Vous pouvez utiliser une plage (seriesCount="1-3") ou un nombre (seriesCount="2").

Le graphique bascule automatiquement entre la séquence de remplissage par défaut dans fillScheme et toute séquence de remplissage spécifique dans seriesCountSpecific, quel que soit le nombre de séries dans les modifications du graphique.

Exemple :

<fillScheme name="Company fill scheme" 
            fillRefOtherSeries="Orange"> 
  <fillRef name="Red"/> 
  <fillRef name="Light Red"/> 
  <fillRef name="Lighter Red"/> 
  <fillRef name="Blue"/> 
  <fillRef name="Light Blue"/> 
  <fillRef name="Lighter Blue"/> 
  <seriesCountSpecific seriesCount="1-2"> 
    <fillRef name="Red"/> 
    <fillRef name="Blue"/> 
  </seriesCountSpecific> 
</fillScheme>

Vous pouvez utiliser plusieurs éléments seriesCountSpecific dans un fillScheme si les plages dans les attributs seriesCount ne se chevauchent pas. Si aucun des attributs seriesCount pour une liste spécifique ne correspond au nombre de séries actuel, la séquence de remplissages de l’élément parent est utilisé.

seriesCountSpecific prend en charge les attributs reverse et repeatLast pour fillScheme.

fillRef

Référence à un remplissage défini dans l'élément fillLst. L'attribut name doit correspondre à la valeur du même attribut dans la définition du remplissage.

Exemple :

<fillRef name="White"/>

D.4.3 Choix disponibles dans le contrôle des jeux de lignes

lnfillmarkerSchemeLst

Liste des jeux de lignes think-cell qui seront utilisés dans le contrôle de jeu de lignes de la barre d'outils flottante. Les jeux de lignes individuels sont définis en utilisant l'élément enfant lnfillmarkerScheme.

Exemple :

<lnfillmarkerSchemeLst> 
  <lnfillmarkerScheme name="Company line scheme"> 
  ... 
</lnfillmarkerSchemeLst>

lnfillmarkerScheme

Jeu de lignes constitué d'une séquence de styles de ligne combinés. Il est défini en décrivant les styles de ligne à l'aide de l'élément enfant lnfillmarker, lequel référence une ligne, une couleur et un marqueur. L'attribut name contient le nom utilisé dans le contrôle de jeu de lignes. Le cas échéant, seriesCountSpecific peut être utilisé avec une séquence différente de lnfillmarker pour les graphiques avec très peu de séries (voir seriesCountSpecific).

Exemple :

<lnfillmarkerScheme name="Company line scheme"> 
  <lnfillmarker> 
    <lnRef name="Solid 18"/> 
    <solidfillRef name="accent1"/> 
    <markerRef name="No Marker"/> 
  </lnfillmarker> 
  ... 
</lnfillmarkerScheme>

lnfillmarker

Style de ligne combiné pour les graphiques à lignes (voir Graphique linéaire), décrit par les éléments enfants lnRef, solidfillRef et éventuellement markerRef, lesquels référencent une ligne, une couleur de remplissage et un marqueur, respectivement.

Exemple :

<lnfillmarker> 
  <lnRef name="Solid 18"/> 
  <solidfillRef name="accent1"/> 
  <markerRef name="No Marker"/> 
</lnfillmarker>

lnRef

Référence à une ligne définie dans l'élément lnLst. L'attribut name doit correspondre à la valeur du même attribut dans la définition de la ligne. lnRef, en tant qu'élément enfant de lnfillmarker peut ne pas référencer le noLine type de ligne.

Exemple :

<lnRef name="Solid 18"/>

solidfillRef

Référence à une couleur de remplissage définie dans l'élément fillLst. L'attribut name doit correspondre à la valeur du même attribut dans la définition du remplissage.

Exemple :

<solidfillRef name="accent1"/>

markerRef

Référence à un marqueur défini dans l'élément markerLst. L'attribut name doit correspondre à la valeur du même attribut dans la définition du marqueur.

Exemple :

<markerRef name="No Marker"/>

D.4.4 Choix disponibles dans le contrôle des jeux de marqueurs

fillmarkerSchemeLst

Liste des jeux de marqueurs think-cell qui seront utilisés dans le contrôle de jeu de marqueurs de la barre d'outils flottante (voir Schéma des marqueurs). Les jeux de marqueurs individuels sont définis en utilisant l'élément enfant fillmarkerScheme.

Exemple :

<fillmarkerSchemeLst> 
  <fillmarkerScheme name="Company marker scheme"> 
  ... 
</fillmarkerSchemeLst>

fillmarkerScheme

Jeu de marqueurs constitué d'une séquence de marqueurs. Il est défini en référençant des marqueurs à l'aide de l'élément enfant fillmarker. L'attribut name contient le nom utilisé dans le contrôle de jeu de couleurs. Le cas échéant, seriesCountSpecific peut être utilisé avec une séquence différente de fillmarker pour les graphiques avec très peu de séries (voir seriesCountSpecific).

Exemple :

<fillmarkerScheme name="Company marker scheme"> 
  <fillmarker> 
  ... 
</fillScheme>

fillmarker

Style de marqueur combiné, constitué d'une référence de marqueur utilisant l'élément enfant markerRef et une référence de couleur de remplissage facultative utilisant l'élément enfant solidfillRef. Si markerRef référence noMarker, solidfillRef sera ignoré.

Exemple :

<fillmarker> 
  <markerRef name="Square"/> 
  <solidfillRef name="Orange"/> 
</fillmarker>

D.5 Personnalisation des graphiques

D.5.1 fillSchemeRefDefault

Référence à un jeu de remplissages utilisé comme jeu de couleurs par défaut pour tous les types de graphiques. Si un ou plusieurs éléments

fillSchemeRefDefaultStacked, 
fillSchemeRefDefaultWaterfall, 
fillSchemeRefDefaultClustered, 
fillSchemeRefDefaultMekko, 
fillSchemeRefDefaultArea, 
fillSchemeRefDefaultPie, 
fillSchemeRefDefaultBubble

sont utilisés, ils écrasent le jeu par défaut défini ici pour le type de graphique spécifique correspondant. Si tous ces éléments sont utilisés, le jeu fillSchemeRefDefault peut être oublié.

Exemple :

<fillSchemeRefDefault name="Company scheme"/>

D.5.2 fillSchemeRefDefaultStacked

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques empilés.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultStacked name="Stacked scheme"/>

D.5.3 fillSchemeRefDefaultWaterfall

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques en cascade.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultWaterfall 
  name="Waterfall scheme"/>

D.5.4 fillSchemeRefDefaultClustered

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques groupés.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultClustered 
  name="Clustered scheme"/>

D.5.5 fillSchemeRefDefaultMekko

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques mekko.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultMekko name="Mekko scheme"/>

D.5.6 fillSchemeRefDefaultArea

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques à aires.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultArea name="Area scheme"/>

D.5.7 fillSchemeRefDefaultPie

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques à secteurs.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultPie name="Pie scheme"/>

D.5.8 fillSchemeRefDefaultBubble

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques à bulles.

Exemple :

<fillSchemeRefDefaultBubble name="Bubble scheme"/>

D.5.9 lnfillmarkerSchemeRefDefault

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques à lignes.

Exemple :

<lnfillmarkerSchemeRefDefault name="Line scheme"/>

D.5.10 lnfillmarkerSchemeRefDefaultCombination

Jeu de couleurs par défaut pour les graphiques combinés.

Exemple :

<lnfillmarkerSchemeRefDefaultCombination 
  name="Combination scheme"/>

D.5.11 fillmarkerSchemeRefDefault

Le schéma de marqueur par défaut pour les graphiques en nuage de points.

Exemple :

<fillmarkerSchemeRefDefault name="Shapes"/>

D.6 Personnalisation des propriétés de texte

defPPr

Les propriétés de paragraphe par défaut pour le texte dans les zones de texte et libellés. Les propriétés des nouveaux libellés et zones de texte sont tirées de l’un des niveaux de style de texte de l’espace réservé du corps de texte. Le niveau de style de texte adéquat est sélectionné de façon heuristique, ce qui fonctionne bien dans la plupart des cas. Ce fonctionnement est sélectionné en évitant d’utiliser l’élément defPPr. Si un niveau de style de texte inapproprié est sélectionné, vous pouvez utiliser l’attribut lvl avec des chiffres allant de 0 à 8 pour indiquer explicitement le niveau de style de texte. La numérotation commence par 0, ce qui correspond au premier niveau de style de texte. Par conséquent, 1 fait référence au second niveau, et ainsi de suite. think-cell utilise la couleur de police pour le texte des libellés et des zones de texte à partir des propriétés de paragraphe du niveau de style de texte indiqué.

Exemple :

<defPPr lvl="3"/>

defRPr

Les propriétés par défaut pour une exécution de texte dans les zones de texte et libellés. Il est possible de remplacer les couleurs de police principale et alternative par les valeurs dérivées du jeu de couleurs PowerPoint. Vous pouvez spécifier la couleur de police principale à l’aide de solidfillRef et la couleur de police alternative à l’aide de solidfillRefAlt. Pour chaque libellé, la meilleure couleur pour maximiser le contraste avec l’arrière-plan du libellé est choisie automatiquement.

Exemple :

<defPPr lvl="2">
	<defRPr>
		<solidfillRef name="Deep Red"/>
		<solidfillRefAlt name="Yellow"/>
	</defRPr>
</defPPr>

L’utilisation de defRPr doit se faire en dernier recours. Il est toujours préférable de modifier votre modèle par rapport à l’arrière-plan des diapositives et aux couleurs de thème. Vous devez ensuite définir la mise en forme correct du niveau de style de texte dans l’espace réservé du corps de texte de la diapositive principale. Utilisez l’lvlattribut de defPPr décrit ci-dessus uniquement si cela n’est pas possible ou ne donne pas le résultat souhaité. Si cela ne donne toujours pas le résultat souhaité, utilisez defRPr pour définir explicitement les couleurs du texte.

Certaines des circonstances qui nécessitent l’utilisation de defRPr nécessitent également de spécifier explicitement la couleur d’arrière-plan réelle du graphique à l’aide de solidfillRefBackground (voir Couleur d’arrière-plan du graphique).

D.7 Personnalisation des libellés

L’élément label contient des éléments permettant de personnaliser les propriétés des libellés. Les éléments suivants sont des éléments enfants de label. Remarquez que shapestyleRefBubble est un élément enfant obligatoire tandis que les autres éléments sont facultatifs.

lnfillLeaderLine

Le style de trait utilisé pour le trait reliant un libellé de segment et le segment lui-même quand le libellé n’est pas placé à l’intérieur du segment. Si solidfillRef n’est pas spécifié, au lieu d’utiliser la couleur de lnfillDefault, think-cell utilise celle qui correspond à la couleur de police du libellé définie automatiquement.

Exemple :

<lnfillLeaderLine> 
  <lnRef name="Solid 0.5 pt"/> 
</lnfillLeaderLine>

shapestyleRefBubble

Une référence à une forme définie dans le shapestyleLst. L'attribut name doit correspondre à la valeur du même attribut dans la définition du style de forme. Il définit le style des étiquettes utilisées dans la flèche de différence.

Exemple :

<shapestyleRefBubble name="Bubble"/>

sumLabelPosition

La position des libellés de totaux. L’attribut val peut présenter les valeurs suivantes (les positions sont décrites pour les graphiques à colonnes droites et changent selon l’utilisation de graphiques pivotés ou retournés) :

accordingToSign
Il faut placer les libellés de totaux au-dessus de la colonne pour les valeurs totales positives et en dessous pour les valeurs totales négatives. C’est la position par défaut en l’absence de l’élément.
awayFromBaseline
Il est également nécessaire de placer les libellés de totaux en dehors de la ligne de base, c’est-à-dire que le libellé n’est jamais placé entre la colonne et la ligne de base.

Ce réglage s’applique aux colonnes flottantes des graphiques en cascade. En dehors de cela, les deux méthodes entraînent des positions de libellés identiques et sumLabelPosition n’est pas utile.

Exemple :

<label> 
  <sumLabelPosition val="accordingToSign" /> 
</label>

D.8 Personnalisation des lignes

D.8.1 lnfillDefault

Le type de trait utilisé par défaut dans think-cell. Utilisation d’un élément lnRef pour référencer l’un des traits dans l’élément lnLst, le type et la masse du pointillé sont définis. L’une des couleurs unies de l’élément fillLst est référencée à l’aide de solidfillRef afin de définir la couleur.

Exemple :

<lnfillDefault> 
  <lnRef name="Solid 0.75 pt" /> 
  <solidfillRef name="tx1" /> 
</lnfillDefault>

Si l’élément lnRef ou l’élément solidfillRef est manquant dans l’une des définitions du style de trait ci-dessous, la valeur respective de lnfillDefault est utilisée.

lnfillGridline

Le style de trait de la grille. Il suit le même schéma et les mêmes règles que lnfillDefault ci-dessus.

D.8.2 Contours des segments

Les contours des segments sont définis au niveau du modèle de remplissage, c.-à-d. que chaque modèle de la commande Jeu de couleurs peut également définir un style de trait de contours de segments. Les éléments suivants sont ainsi les éléments enfants d’un élément fillScheme.

lnfillSegment

Le style de contour par défaut pour ce jeu de couleurs.

lnfillSegmentMekko

Le style de contour pour les graphiques Mekko utilisant le jeu de couleurs de l’élément parent. S’il n’est pas défini, le style de trait de lnfillSegment sera utilisé.

Exemple

Ici, on utilise noLine pour les contours de segments. Cependant, comme cela n’est souvent pas adapté pour les graphiques Mekko, ces derniers utilisent un trait plein fin dans la couleur de premier plan standard.

<fillScheme name="PowerPoint Theme" ...> 
  <lnfillSegment> 
    <noLine/> 
  </lnfillSegment> 
  <lnfillSegmentMekko> 
    <lnRef name="Solid 0.25 pt" /> 
    <solidfillRef name="tx1" /> 
  </lnfillSegmentMekko> 
  <fillRef name="accent1"/> 
  ... 
</fillScheme>

D.8.3 Lignes dans les graphiques

L’élément chart contient des éléments personnalisant les lignes dans les graphiques. Les éléments suivants sont des éléments enfants de l’élément chart.

lnfillAxis

Le style de trait par défaut des axes des graphiques.

lnfillAxisCategory

Le style de trait de l’axe de catégorie. Peut s’utiliser pour définir une masse plus épaisse pour la ligne de base. S’il n’est pas défini, lnfillAxis sera utilisé.

lnfillArrow

Le style de trait utilisé par défaut pour les flèches de différence.

lnfillArrowCAGR

Le style de trait utilisé pour les flèches TCAC.

lnfillArrowCategoryDifference

Le style de trait utilisé pour les flèches de différence totale.

lnfillArrowSegmentDifference

Le style de trait utilisé pour les flèches de différence de niveau.

lnfillExtensionLine

Le style de trait utilisé pour les traits d’extension des flèches de différence de niveau.

lnfillConnector

Le style de trait utilisé pour les lignes de connexion.

lnfillConnectorWaterfall

Le style de trait utilisé pour les lignes de connexion en cascade. Si précisé, le style remplace lnfillConnector. Outre les éléments enfants lnRef et solidfillRef, lnfillConnectorWaterfall prend également en charge un élément enfant de <noLine /> afin de spécifier que les lignes de connexion en cascade ne doivent pas être visibles, ce qui n’est pas possible pour lnfillConnector.

lnfillValueLine

Le style de trait utilisé pour les traits de valeur.

lnfillTrendLine

Le style de trait utilisé pour les courbes de tendance.

lnfillPartition

Le style de trait utilisé pour les partitions.

lnfillErrorBar

Le style de trait utilisé pour les barres d’erreur.

lnfillRidge

Le style de ligne utilisé pour la ligne supérieure du graphique Mekko.

D.8.4 Lignes dans la légende

L’élément suivant est un élément enfant de l’élément legend.

lnfill

Le contour de la forme think-cell. Lorsque cet élément n’est pas utilisé, la forme n’a pas de contour. Si l'élément est utilisé mais indique uniquement le style de lignes ou la couleur, la propriété qui n'est pas précisée est réglée sur lnfillDefault comme d'habitude.

Exemple :

<legend> 
  <lnfill> 
    <lnRef name="Solid 0.75 pt" /> 
    <solidfillRef name="Dark Gray" /> 
  </lnfill> 
</legend>

D.9 Personnalisation des Harvey Balls et des cases à cocher

D.9.1 harveyball

Style combiné pour les idéogrammes Harvey Ball, constitué des éléments enfants fillRefCompleted, fillRefBackground et lnfill, pour décrire respectivement la couleur du statut d’achèvement, la couleur d’arrière-plan et la forme des Harvey Ball. L’attribut obligatoire sz définit la taille de police par défaut de la forme Harvey Ball à un centième de point.

Exemple :

<harveyball sz="1400"> 
  <fillRefCompleted name="Black"/> 
  <fillRefBackground name="Light Orange"/> 
  <lnfill> 
    <lnRef name="Solid 0.5 pt"/> 
    <solidfillRef name="accent1"/> 
  </lnfill> 
</harveyball>

D.9.2 fillRefCompleted

Voir fillRef.

D.9.3 fillRefBackground

Voir fillRef.

D.9.4 case à cocher

Style combiné pour les cases à cocher, composé de l'élément enfant fillRef pour décrire la couleur d'arrière-plan de la case à cocher, de l'élément enfant lnfill pour décrire le contour de la case à cocher, ainsi que de la liste des symboles, caractères et images dans l'élément enfant choices. L’attribut obligatoire sz définit la taille de police par défaut de la case à cocher à un centième de point. La taille de chaque glyphe doit être définie séparément.

Exemple :

<checkbox sz="1400"> 
  <fillRef name="No Fill"/> 
  <lnfill> 
    <noLine/> 
  </lnfill> 
  <choices> 
    <glyph hotkeys="VO1" sz="1867"> 
      <solidfillRef name="Green"/> 
      <t>v</t> 
    </glyph> 
    <glyph hotkeys="X2" sz="1867"> 
      <solidfillRef name="Pink"/> 
      <font typeface="Arial Unicode MS"/> 
      <t>&#10007;</t> 
    </glyph> 
    <glyph hotkeys="Q3" sz="1867"> 
      <font typeface="Arial Unicode MS"/> 
      <t>?</t> 
    </glyph> 
    <pic hotkeys="R4"> 
      <Relationship Target="traffic_light_horizontal_red.emf"/> 
    </pic> 
    <glyph hotkeys=" 0" sz="1867"> 
      <t> </t> 
    </glyph> 
  </choices> 
</checkbox>

D.9.5 choix

Liste de choix possibles dans une case à cocher. Cette liste peut contenir n'importe quel nombre d'éléments glyph pour les caractères et les symboles et d'éléments pic pour les images.

D.9.6 glyphe

Glyphe (caractère ou symbole) utilisé comme l'un des choix de la case à cocher. L'attribut hotkeys décrit une liste de caractères de raccourci qui sélectionnent le glyphe. L'élément enfant solidFillRef décrit la couleur du caractère ou du symbole, font décrit sa police et t décrit le caractère ou le symbole lui-même. L’attribut obligatoire sz définit la taille de police par défaut du caractère à un centième de point, indépendamment de la taille totale de la case à cocher.

Exemple :

<glyph hotkeys="qQ3" sz="1867"> 
  <solidfillRef name="Blue"/> 
  <font typeface="Arial Unicode MS"/> 
  <t>?</t> 
</glyph>

D.9.7 t

Caractère ou symbole utilisé dans un glyphe (lui-même utilisé dans une case à cocher). Le contenu de cet élément peut être un caractère littéral (a), un symbole Unicode ou une référence de caractère numérique à un point de code Unicode. La référence numérique peut être donnée à l'aide de nombres décimaux (&#10007;) ou de nombres hexadécimaux (&#x2717;).

D.9.8 pic

Image utilisée comme l'un des choix de la case à cocher. Le nom de fichier d'un fichier EMF avec l'image est donné en tant qu'attribut Target de l'élément enfant Relationship. L'attribut hotkeys décrit une liste de caractères de raccourci qui sélectionnent l'image.

Exemple :

<pic hotkeys="R4"> 
  <Relationship Target="traffic_light_horizontal_red.emf"/> 
</pic>

Pour créer un fichier EMF de forme quelconque dans PowerPoint :

  1. Effectuez un clic droit sur la forme ou la sélection de formes.
  2. Choisissez Enregistrer en tant qu’image.
  3. Vérifiez que le fichier est bien enregistré sous le type Métafichier Windows amélioré (*.emf).

Il est bien sûr possible d’utiliser un éditeur graphique adapté pour créer un fichier EMF.

Partager

think-cell utilise des cookies pour améliorer les fonctionnalités, les performances et la sécurité de ce site. Votre consentement est nécessaire si vous souhaitez utiliser l’ensemble des fonctionnalités de ce site. Vous trouverez plus d’informations sur l’utilisation des cookies par think-cell, votre consentement et votre droit à la vie privée dans notre politique de confidentialité.