17. Tableau

À l’aide de l’élément de tableau, vous pouvez insérer un tableau qui sera automatiquement redimensionné et positionné sur votre diapositive.

Vous pouvez lier un tableau think-cell à une feuille de calcul Excel existante, en créant un tableau think-cell dans Powerpoint directement depuis le ruban think-cell dans Excel, ou en connectant un tableau existant à une plage Excel. Dans les deux cas, le tableau apparaîtra dans la boîte de dialogue Liaisons de données avec tous les graphiques liés. Pour plus d’informations, consultez Création d’un tableau à partir d’Excel.

17.1
Insertion d’un tableau
17.2
Réglage de la taille et de la position d’un tableau
17.3
Mise en forme d’un tableau
17.4
Ajout de Harvey Balls, de cases à cocher et d’images

17.1 Insertion d’un tableau

Pour insérer et placer un tableau sur votre diapositive, choisissez image  Tableau dans le menu Éléments. Tous les tableaux de think-cell sont basés sur les données, et ils ont donc la même feuille de données interne que les graphiques think-cell. Ils sont ouverts automatiquement après l’insertion d’un tableau :

image

Pour rouvrir la feuille de données ultérieurement, double-cliquez sur une cellule de tableau quelconque.

image

Lorsque vous modifiez ou ajoutez des données, votre tableau think-cell reflète cela. Vous n’avez pas besoin d’ajouter manuellement des colonnes ou des lignes supplémentaires.

image

De la même manière, vous pouvez simplement supprimer des cellules, des lignes ou des colonnes de la feuille de données pour les supprimer du tableau.

Remarque : Toutes les cellules d’un tableau think-cell sont regroupées par défaut (voir Regroupement). Cela signifie que lorsque vous sélectionnez l’une d’elles et que vous la supprimez, l’ensemble du tableau sera supprimé.

17.2 Réglage de la taille et de la position d’un tableau

Votre tableau sera redimensionné automatiquement en fonction de son contenu et placé sur la diapositive automatiquement en fonction d’autres éléments think-cell situés sur la diapositive. Un tableau est composé de zones de texte think-cell. Outre la modification de la feuille de données du tableau, vous pouvez également insérer, supprimer, dupliquer et déplacer des cellules et des colonnes et des lignes entières comme décrit dans Zones de texte.

Pour remplacer la taille et la position automatiquement déterminées du tableau, vous pouvez redimensionner le tableau en maintenant la touche Ctrl enfoncée et en faisant glisser et en fixant sa position en utilisant les verrous (voir Définition d’une taille fixe ou d’une position verrouillée des éléments).

17.3 Mise en forme d’un tableau

Vous formatez un tableau comme tout autre élément think-cell en modifiant la police et les couleurs de police et en définissant un remplissage d’arrière-plan d’une cellule de tableau (voir Mise en forme et personnalisation). Pour formater une colonne ou une ligne entière, utilisez une sélection multiple à main levée ou les touches Maj et Ctrl (voir Sélection multiple).

La fonction des couleurs de ligne alternatives est particulièrement utile pour les tableaux. Pour définir des couleurs de lignes alternatives :

  1. Sélectionnez toutes les lignes qui doivent alterner entre les couleurs.
  2. Choisissez Rayures horizontales dans le contrôle des couleurs alternatives. image
  3. La barre d’outils think-cell comprend désormais deux contrôles de couleur de remplissage au lieu d’un. Utilisez-les pour définir les couleurs entre lesquelles les lignes doivent alterner. image

Vous pouvez également associer le remplissage d’une cellule du tableau au remplissage de la cellule Excel liée. Barre d’outils flottante d’une cellule de tableau, remplissage « Comme la cellule Excel », « Utiliser la bordure Excel » activé Pour ce faire, sélectionnez Comme la cellule Excel dans les paramètres de remplissage de la barre d’outils flottante.

Pour appliquer le format des bordures entre les cellules à celui des bordures dans Excel, sélectionnez n’importe quelle cellule dans le tableau et activez Utiliser la bordure Excel dans la barre d’outils flottante.

Remarque : L’option Utiliser la bordure Excel est toujours activée ou bien désactivée pour l’ensemble du tableau.

Ces deux dernières options sont particulièrement utiles lors de la création d’un tableau à partir d’une feuille Excel déjà formatée, comme expliqué dans Création d’un tableau à partir d’Excel.

Barre d’outils flottante d’une cellule de tableau, souris survolant le rectangle à coins arrondis

Vous pouvez également mettre en forme n’importe quelle cellule d’un tableau en tant que rectangle à coins arrondis en la sélectionnant et en cliquant sur Rectangle à coins arrondis dans le contrôle du contenu de la cellule.

17.4 Ajout de Harvey Balls, de cases à cocher et d’images

Outre du texte, les cellules de tableau peuvent également contenir des Harvey Balls et des cases à cocher, ainsi que des images, dont l’état est contrôlé dynamiquement par la feuille de données interne ou une plage liée dans une feuille Excel.

Pour qu’une cellule affiche l’un de ces éléments, sélectionnez-le depuis son contrôle de contenu dans la barre d’outils flottante. Selon l’élément choisi, la cellule Excel liée doit contenir les éléments suivants :

Icône Harvey Balls Harvey Balls
Un nombre compris entre 0 et le nombre maximal de segments sélectionnés (par défaut 4), indiquant le nombre de segments remplis à afficher.
Icône Case à cocher Case à cocher
v, o ou 1 pour une case cochée ; x ou 2 pour une case avec une croix ; Espace ou 0 pour une case non cochée
Icône Image du Service en ligne Image du service en ligne
Une adresse Internet valide à laquelle l’image peut être trouvée, par exemple obtenue en cliquant avec le bouton droit sur une image sur le Web dans votre navigateur et en sélectionnant Copier le lien/l’adresse de l’image.

Remarque : Lorsque la valeur de données de la cellule liée ne peut être représentée de manière appropriée par le contenu sélectionné, par exemple lors de la saisie de texte comme données pour une cellule contenant une Harvey Ball, ou lors de la saisie d’un lien d’une image non valide, un point d’exclamation rouge icône de point d’exclamation rouge apparaîtra à côté de la cellule, avec une infobulle expliquant le problème.

Les Harvey Balls et les cases à cocher peuvent être mises en forme comme expliqué dans Case à cocher et Harvey Balls.

Les images peuvent être recadrées comme expliqué dans Rognage d’une image.

La barre d’outils flottante comporte également un contrôle supplémentaire qui vous permet de choisir si l’image liée doit être utilisée comme Image (taille variable), auquel cas elle remplira toujours la cellule entière, ou comme Icône (taille fixe), auquel cas elle aura une hauteur fixe donnée en point, et sera placée au milieu de la cellule si celle-ci est plus grande que l’espace dont l’image a besoin à cette taille.

Barre d’outils flottante de la cellule d’un tableau contenant une image, liste déroulante de taille variable/fixe ouverte

La hauteur fixée en points facilite l’alignement sur le texte dans les cellules environnantes. Vous pouvez modifier cette taille fixe en modifiant la taille de la police de la cellule via AccueilPoliceTaille de police ou en faisant glisser la petite double flèche diagonale placée sur l’icône.

Cellule d’un tableau contenant une image formatée en tant qu’icône, avec la souris survolant la poignée de redimensionnement

Partager