think-cell contribue à la pérennité du travail de normalisation du C++ en Allemagne

Berlin, le 26 février 2013

Depuis le début de l'année 2013, l'éditeur de logiciels think-cell finance le groupe de travail sur les langages de programmation de l'Institut allemand de normalisation (DIN). Ce financement et la contribution de la société berlinoise garantissent la participation de l'Allemagne aux processus de normalisation internationale du C++, puisque cette dernière était remise en cause par le projet de dissolution du groupe de travail correspondant et de retrait du rôle d'observateur par le DIN, pour des raisons financières. Le financement de think-cell a permis de poursuivre les travaux de normalisation.

Au cours de ces dernières années, l'importance croissante du langage de programmation C++, notamment pour les logiciels natifs et à performances élevées, a entraîné un regain d'attention en faveur de la normalisation de ce langage de la part de l'Organisation internationale de normalisation (ISO, pour International Organization for Standardization) et de la Commission électrotechnique internationale (CEI). La participation de l'Allemagne au sein du groupe de travail et du processus de vote relève de la responsabilité du groupe sur les langages de programmation du DIN. Le DIN avait décidé de dissoudre ce groupe en automne 2012, en raison d'un financement insuffisant.

"Nos logiciels sont développés en C++ depuis la création de think-cell il y a dix ans. « Le langage de programmation C++ a véritablement reçu notre adhésion en raison de sa grande élégance et du fait que nous pouvons travailler plus efficacement avec le C++ qu’avec d’autres langages », déclare Arno Schödl, directeur technique chez think-cell. "Nous avons été surpris de constater qu'aucun autre éditeur de logiciels en Allemagne ne voulait contribuer au développement du C++, mais je dois dire que nous sommes ravis qu'une tâche aussi importante nous ait été confiée."

« Les normes nationales et internationales sont élaborées par des experts bénévoles du secteur privé et du milieu de la recherche », explique Cord Wischhöfer, directeur général du Comité de normalisation du DIN sur les technologies de l'information et les applications (NIA). "Nous avons par conséquent accueilli extrêmement favorablement le financement par think-cell du groupe de travail sur les langages de programmation et le rôle actif de ses collaborateurs au sein de ce groupe."

Ce financement de think-cell a permis la création de dix sièges supplémentaires d'experts au sein du groupe. Toutefois, think-cell ne souhaite pas voir uniquement ses collaborateurs occuper ces postes. « Nous pensons que les représentants de tous les secteurs de la communauté allemande du C++ doivent pouvoir contribuer à l'élaboration des normes relevant de leur métier. Nous invitons dès lors les experts intéressés à nous rejoindre pour promouvoir le développement national et international du C++ », déclare Arno Schödl à propos de l'objectif d'une composition équilibrée du groupe de travail.

Les personnes qui souhaitent rejoindre ce groupe de travail peuvent contacter directement think-cell.

À propos de think-cell

Fondée à Berlin en 2002, think-cell se positionne comme la norme de facto pour la création de présentations professionnelles dans PowerPoint. Doté d’outils de productivité et d’une prise en charge de plus de 40 types de graphiques, 10 des 10 plus grandes sociétés de conseil mondiales font confiance à think-cell. Il s’agit du logiciel de prédilection du classement Fortune 500, et est enseigné dans 9 des 10 meilleures écoles de commerce.

Partager