Graphiques en nuage de points et à bulles

Les graphiques en nuage de points et les graphiques à bulles sont fortement similaires, car ils utilisent tous deux un tracé xy pour visualiser le contenu de la feuille de données. Cependant, ils se différencient par le style de marqueurs utilisés pour les points de données individuels.

La feuille de données d’un graphique en nuage de points est organisée comme suit, avec chaque ligne représentant un point de données unique :

Feuille de données de graphique en nuage de points think-cell

La feuille de données d’un graphique à bulles contient des valeurs dans la colonne Taille, mais hormis cela, son organisation est identique :

Feuille de données de graphique à bulles think-cell

La colonne Groupe de la feuille de données peut être utilisée pour organiser des points de données individuels en groupes. Dans le graphique en nuage de points ci-dessus, les trois premiers points de données appartiennent au groupe A, et les autres points de données au groupe B. Pour sélectionner plusieurs points de données appartenant au même groupe, cliquez sur un premier point de données puis déplacez le pointeur de la souris tout en maintenant la touche Shift enfoncée (voir Sélection multiple).

Les axes des graphiques en nuage de points et des graphiques à bulles peuvent également être ajustés. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Échelles et axes. Vous pouvez également utiliser des dates pour les valeurs X ou Y. Lorsque toutes les cellules de la feuille de données d’un axe contiennent des données et que le format de cellule Excel est configuré sur Date, les libellés de coche de cet axe affichent des dates et vous pouvez les formater en conséquence (voir Contrôle du format de date).

Si vous sélectionnez Utiliser le remplissage Excel en superposition (voir Jeu de couleurs), vous pouvez paramétrer la couleur de remplissage du format de cellule Excel dans n’importe quelle cellule d’une rangée de points de données afin de régler la couleur pour le marqueur de ce point de données.

12.1
Libellés
12.2
Graphique en nuage de points
12.3
Graphique à bulles
12.4
Ligne de tendance et partition

12.1 Libellés

Dans les deux types de graphiques, jusqu’à deux libellés peuvent être associés à chaque point de données. Des libellés peuvent être ajoutés avec le bouton image Ajouter un libellé et supprimés avec le bouton image Supprimer des libellés. Le contrôle de contenu de libellé permet de sélectionner le format du champ de texte pour chaque libellé, autorisant ainsi l’affichage du texte du libellé ainsi que les valeurs x, y et la taille (voir Contenu des libellés). Par défaut, les libellés sont désactivés dans les graphiques contenant plus de 50 points de données. Si nécessaire, ils peuvent être activés à l’aide du menu contextuel.

Le générateur automatique de libellés place les libellés le plus près possible de leurs points de données, à l’aide de lignes de connexion si nécessaire (voir Placement automatique des libellés).

Pendant que le générateur de libellés calcule les placements des libellés, un symbole de progression (icône de rotation) image apparaît dans le coin supérieur gauche du graphique, et le graphique concerné est affiché avec un cadre gris clair. Vous pouvez enregistrer le fichier ou continuer à travailler sur d’autres graphiques ou diapositives pendant que le gestionnaire de libellés fonctionne.

Dans certains cas rares, il peut arriver que le générateur ne trouve pas un emplacement optimal pour tous les libellés. Si c’est le cas, il peut s’avérer utile de placer manuellement les libellés. Essayez de placer manuellement l’un des libellés mal ajustés et laissez le générateur se charger automatiquement des libellés restants. Tous les libellés peuvent normalement être placés de manière acceptable après que vous avez placé manuellement quelques libellés problématiques.

12.2 Graphique en nuage de points

Icône dans le menu Éléments: image
Exemple de graphique en nuage de points think-cell

Le graphique en nuage de points utilise le contrôle de jeu de marqueurs pour signaler de manière cohérente les points de données appartenant au même groupe (voir Jeu de marqueurs). Le contrôle de forme de marqueur permet de configurer la forme des marqueurs des points de données individuels (voir Forme de marqueur).

Si vous choisissez Aucun marqueur dans le contrôle de jeu de marqueurs, les marqueurs des points de données sont désactivés. Dans ce cas, les libellés sont centrés au niveau des points de données. Cependant, le placement automatique de libellés peut décaler les libellés de leur position afin d’éviter tout chevauchement.

Il n’est pas possible de désactiver le marqueur et masquer le libellé d’un point de données en même temps.

12.3 Graphique à bulles

Icône dans le menu Éléments: image
Exemple de graphique à bulles think-cell

Le graphique à bulles est une variante du graphique en nuage de points dans laquelle les points de données sont signalés par des cercles. La taille de ces cercles est déterminée par les valeurs de la colonne Taille. Par défaut, la valeur Taille est proportionnelle à la surface du cercle. Le bouton image Ajuster le diamètre à la taille du menu contextuel permet de configurer la valeur Taille afin qu’elle soit proportionnelle au diamètre de chaque cercle.

Pour qu’une légende ait la taille d’une bulle, cliquez sur image Ajouter une légende de la taille d’une bulle dans le menu contextuel du graphique. Pour modifier la taille d’une bulle utilisée dans la légende, sélectionnez la bulle et faites glisser la poignée qui apparaît sur la limite de droite.

Ajustement de la légende de la taille d’une bulle avec think-cell

Lorsque vous sélectionnez l’une des bulles à l’intérieur du graphique, une poignée similaire apparaît sur la limite de droite. Modifiez la taille de la bulle en faisant glisser la poignée. Toutes les autres bulles sont adaptées en conséquence, car le ratio entre les bulles est toujours déterminé par les nombres dans la colonne Taille de la feuille de données.

Lorsque deux bulles se chevauchent, la plus petite bulle est affichée devant la plus grande. Pour modifier cet ordre, choisissez image Mettre au premier plan dans le menu contextuel de la bulle.

12.4 Ligne de tendance et partition

Dans le menu : Graphique, point de données
Élément de menu : image

12.4.1 Courbe de tendance

Dans les graphiques en nuage de points ou les graphiques à bulles, vous pouvez laisser think-cell calculer une courbe de tendance pour un groupe de valeurs. Une courbe de tendance est une représentation graphique des tendances du groupe. Elle sont utilisées pour l’étude des problèmes de prévision, également appelée analyse de régression.

La courbe de tendance est calculée à l’aide d’une régression linéaire, afin de minimiser la somme de tous les points de la différence quadratique entre l’axe Y et la valeur de ligne de tendance sur l’axe X. Dans un graphique à bulles, la taille de la bulle n’est pas utilisée lors du calcul de la position de la courbe de tendance.

Il existe deux façons d’ajouter une courbe de tendance au graphique :

  • Effectuez un clic-droit sur un marqueur ou une bulle dans le groupe concerné, et sélectionnez image Ajouter une courbe de tendance dans le menu contextuel.
  • Sélectionnez une courbe de partition (voir Partition). Dans la barre d’outils, vous pouvez sélectionner un groupe de valeurs ; la ligne devient alors une courbe de tendance pour ce groupe.
Courbe de tendance de graphique en nuage de points / graphique à bulles
think-cell

Vous pouvez modifier la couleur d’arrière-plan d’un côté de la courbe et déplacer cette dernière de la même manière qu’une courbe de partition (voir Partition). Cependant, une fois que vous l’avez déplacée, elle ne sera plus calculée à partir des valeurs de la feuille de données.

12.4.2 Partition

Vous pouvez ajouter une courbe de partition à des graphiques en nuage de points ou des graphiques à bulles afin d’identifier la partition d’un ensemble. Pour ajouter une courbe de partition, sélectionnez image Ajouter une courbe de tendance/une partition dans le menu contextuel du graphique.

Vous pouvez déplacer la courbe en cliquant dessus et en la faisant glisser vers la position désirée. Il est également possible de sélectionner la courbe de partition et de faire glisser les poignées au début ou à la fin de cette dernière. Pendant que vous les faites glisser, les points de fin se positionnent sur les bonnes valeurs. L’espacement des points de positionnement dépend de votre niveau de zoom actuel. Si vous maintenez la touche Shift appuyée pendant le déplacement, l’angle de la courbe de partition est limité à l’angle actuel ou à celui d’une ligne verticale, horizontale ou diagonale.

Pour faire une copie de la courbe de partition, maintenez la touche Ctrl enfoncée pendant le déplacement. Cela permet de créer facilement des courbes parallèles, pour marquer une plage de valeurs par exemple.

Vous pouvez modifier la couleur d’arrière-plan d’un ensemble en cliquant sur la courbe de partition et en sélectionnant la couleur d’arrière-plan dans la barre d’outils. Pour définir la couleur d’arrière-plan de la zone située de l’autre côté de la courbe, faites un clic droit sur la courbe de partition et sélectionnez image Retourner le remplissage. Vous pouvez aussi simplement effectuer un double-clic sur la courbe de partition.

Partition de graphique en nuage de points / graphique à bulles think-cell

Pour savoir comment calculer la position et l’angle de la courbe à partir des valeurs du graphique, consultez Courbe de tendance.